mercredi 11 juillet 2012

Jean Marc Zérault, le Roi Mimolette et les quarante voleurs



Suite à l’annonce de la hausse généralisée des impôts y compris de la CSG / RDS je lis et j’entends autours de moi les gens s’indigner et se plaindre. J’ai toujours plaisir à leur demander pourquoi ils ont été si naïfs et pourquoi ils croyaient au grand retour du père Noël.

Certains me disent aussi qu’une augmentation de la CSG est plus équitable qu'une augmentation de la TVA! J’ai envie de leur répondre que dans le cas d’une hausse de la TVA tout le monde payait (y compris les touristes et les produits importés !) alors que dans le cas d’une hausse de la CSG, seul les fourmis (les épargnants) et les travailleurs en prenaient pour leur grade!!

Je repense à la hausse du SMIC, 2%, dont 1,4% de compensation d’inflation, soit une hausse réelle de 0.6%, qui sera compensé par la hausse de CSG / RDS (entre 2 et 4%). Si je calcule bien, le travailleur au SMIC, après la mise en place de ces mesures, inflation déduite, n’aurait plus qu’un pouvoir d’achat 2012 compris respectivement entre 98.58% et 96.58% par rapport à celui de 2010. Quel progrès social ? Quel changement !

Je me pose la question si, au rythme où nous allons, cela vaut le coup de rester honnête ? Je suis pensif sur le fait que nos amis socialistes ont levé en 3 mois CINQUANTE milliards de prélèvement supplémentaires et que nous allons encore devoir les supporter pendant … CINQ ans. Cela dépasse toutes mes espérances.

Puis je me pose certaines questions, notamment, pourquoi ne pas :
  • Fiscaliser les oeuvres d'art et les antiquités (qu’en pensez vous Monsieur FABIUS ?),
  • Fiscaliser des niches fiscales comme les chevaux de course par exemple,
  • Supprimer la niche fiscale des journalistes  (qu'en penser vous Madame PULVAR, TRIERWEILER, etc...),
  • Lutter contre inefficacité administrative, 
  • Contrôler les abus des citoyens que l’Etat assiste, 
  • S’intéresser à l’écart ahurissant entre le smic et les salaires des dirigeants, des footeux et des gens du show biz (n’est ce pas Madame BENGUIGUI, Monsieur ZIDANE et Monsieur NOAH?),
  • Optimiser nos services publics, les plus chers du monde, 
  • Revoir l’organisation de la pyramide du pouvoir en France (commune, mairie, canton, arrondissements, département, régions, Europe) ?
  • Simplifier les institutions, réduire les députés et sénateur, diminuer le train de vie des acteur de la vie politique (sur cette photo, Monsieur SAPIN m'a l'air bien gros et gras, à la limite sournois).
Ce qui m’inquiète dans tout cela c’est que ces mesures ne sont même pas là pour diminuer la dette mais pour augmenter ou financer des dépenses publiques nouvelles.

Rappelons aussi que la CSG / RDS devaient être des impôts PROVISOIRES, mis en place par la gauche de Mr ROCARD. Ne devait-elle pas être supprimée en 2014 ? Nous aurais t-on menti ?

Après la nomination d’un ministre du "Redressement Productif", à quand la nomination d’un ministre de "l’abaissement du pouvoir d’achat" ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire