jeudi 5 juillet 2012

La rigueur pour tous, sauf pour les clandestins



Marisol Touraine, aux affaires sociales, a annoncé que la franchise médicale de 30€ dont devaient s'acquitter les clandestins bénéficiaires de l'AME allait être supprimée.

L'AME a couté 810 millions d'euros (en 2011, avec la franchise), ce qui équivaut par exemple au coût global du bouclier fiscal (le fameux!). Bercy prévoit une augmentation annuelle de 10% de ce dispositif. La générosité du nouveau gouvernement avec le portefeuille du contribuable a de quoi surprendre.

À l'heure de la rigueur, des fléaux d'impôts s'abattent de tous bords sur les français. Et la dette ne cesse de se creuser... En parallèle, de plus en plus de citoyens hésitent à se soigner, ne vont plus chez le dentiste, repoussent leur visite chez le gynécologue ou payent de plus en plus de médicaments sur leurs propres deniers. Quel message envoie le gouvernement?

Nous faisons sans doute plaisir à certaines associations largement (sur)médiatisées mais sans doute bien moins à un peuple jusqu'à présent silencieux mais qui gronde. Grondement sourd que nous avons vu s'exprimer au premier tour des présidentielles et de l'abstention au deuxième tour des législatives (pour qui est assez malin pour analyser objectivement). Un grondement qui risque très vite de déborder... Contre qui le peuple en colère poussera-t-il ce cri demain ? Contre ce "clandestin" soigné gratuitement alors que lui-même n'en avait pas tant demandé ?

On va finir par dégoûter les français de la solidarité. Alors soit les socialistes préparent l'avènement de l'Europe fédérale oligarchique, soit l’élection de Marine le Pen en 2017.

S'ils arrivent jusque-là...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire