lundi 16 juillet 2012

Le cas "Sylvie Andrieux"


François Hollande, page 33 de ses "60 engagements pour la France"

"Je porterai la durée d’inéligibilité des élus condamnés pour faits de corruption à dix ans."
 
Je ne comprends pas pourquoi nous ne nous intéressons qu'à la corruption? Faut il croire dans ce cas que les détournements de fonds publics, les conflits d'intérêts ne sont pas graves? 

Qui est cette Mme Sylvie Andrieux, Députée de la 7ème circonscription des Bouches du Rhône depuis 2002, qui s'est vue retirer l'investiture du PS pour les élections législatives de juin 2012 du fait qu'elle venait d'être renvoyée devant le tribunal correctionnel pour des soupçons de détournement de fonds publics à hauteur de 700 000 euros. 

Elle a été depuis réélue à son poste de Députée et a rejoint le Groupe Socialiste à l'Assemblée Nationale.

Pourquoi M Olivier Falorni n'a pas le droit aux même égards?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire