vendredi 4 janvier 2013

La légion d'honneur pour Monsieur OUBROU


C’est avec stupéfaction que je lis ce matin dans le journal officiel  que M Tareq OUBROU est devenu chevalier de la légion d’honneur depuis le premier janvier 2013.

Une rapide recherche Internet me conduit à trouver certaines de ses déclarations notamment : «L’Islam touche à tous les domaines de la vie. Comme le veut le Coran, C’est un Etat, c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie où il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam… La politique des Musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge».

Je découvre aussi Monsieur OUBROU membre de l’UOIF qui n’est rien d’autre que l’une des organisations les plus radicales de l’islam en France dont l’un des principes est de dire que : «Le Coran est notre Constitution».

Toujours plus loin, certains journaux font mention de son soutien au groupuscule des «fils de France» qui a pour représentant Monsieur Camel BECHIKH, le même qui collectait «des fonds pour les familles des terroristes-suicide du Hamas» par le biais de l’UOIF.

A l’Express il déclare : «Quant au voile, je n’ai trouvé aucun texte qui oblige la femme à se couvrir la chevelure » alors que dans un entretien avec Madame Leïla BABES il affirme que : « Le khimâr (cachant les cheveux et le cou) et le jilbâb (qui cache le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s’il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée. ». Double langage !

Dernière chose, concernant les attentats antisémites et antifrançais de Toulouse commis par MERAH il déclare son ressenti à Libération: «Un choc. Tout le monde était choqué» pour… «les conséquences pour les musulmans [car il] savait [que les] musulmans allaient en subir longtemps les conséquences. Une affaire comme celle-ci laisse des séquelles dans l’esprit de nos concitoyens, qui risquent de voir en chaque musulman un terroriste potentiel.» Plutôt que de se soucier de la trace laissée par un infâme personnage comme MERAH, il aurait au moins pu être choqué de la barbarie et la condamner.

A mettre en contraste avec une simple question : A-t-il dénoncé de toutes ses forces, et appelé les musulmans de France à dénoncer le terrorisme, le jihad ? A-t-il demandé à l’UOIF de ne pas inviter de prêcheurs violemment antisémites, homophobes, favorables à la lapidation des femmes, à donner des conférences en France ?

En revanche, toujours dans Libération il explique qu’ « il faut que l’histoire de la France soit réécrite à la lumière de la présence musulmane aujourd’hui ». Pour un gouvernement qui trouve l’histoire de France « contestable idéologiquement » selon Mme FILIPPETTI, cela valait bien les honneurs de la légion.

Et si la fin du monde était vraiment arrivée ? La fin du monde à l’endroit, celui d’un monde compréhensible ?


Références:

  • www.infos-bordeaux.fr/2013/actualites/lislamiste-tareq-oubrou-nomme-chevalier-de-la-legion-dhonneur-3769
  • www.upjf.org/fr/3021-cbsp_paul_landau.html
  • www.liberation.fr/societe/01012397757-cette-affaire-va-laisser-des-sequelles
  • www.dreuz.info/2012/09/aurelie-filippetti-declare-lhistoire-de-france-contestable-ideologiquement-et-annule-le-projet-de-la-maison-de-lhistoire-de-france/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire