lundi 7 janvier 2013

L'effet Dunning-Kruger



« Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge » 
« L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance »
Charles DARWIN

A la fin du siècle dernier, les professeurs KRUGER et DUNNING travaillant comme chercheurs dans le département de psychologie de l’université de CORNELL réalisèrent l’expérience suivante : ils demandèrent à des volontaires de compléter des questionnaires de raisonnement, de logique et de grammaire et de comparer les résultats obtenus à l’idée que se faisaient leurs étudiants de leur propre niveau de compétence.

Dans les quatre méta-études menées, les deux chercheurs mirent en évidence les corrélations suivantes : 
  • la personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence, 
  • la personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence dans ceux qui la possèdent véritablement,
  • la personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d'incompétence,
  • si un entraînement de ces personnes mène à une amélioration significative de leur compétence, elles pourront alors reconnaître et accepter leurs lacunes antérieures. 
Maintenant prenons Monsieur DUPONT-AIGNAN, qui souhaite refondre l’ensemble du système monétaire et financier international (rien que cela) ou Monsieur Arnaud MONTEBOURG, qui donne des leçons de gestion et de stratégie industrielle à Monsieur VARIN, PDG de PEUGEOT, j’ai parfois le sentiment que nous avons là une manifestation remarquable de l’effet Dunning-Kruger.

L’un comme l’autre sont évidemment incompétents mais, renforcés par l’égo surdimensionné de celles et ceux qui prétendent gouverner la vie des autres, ils ont non seulement tendance à surestimer leurs capacités mais sont aussi tout à fait incapables de reconnaitre la compétence quand ils la croisent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire