mardi 9 décembre 2014

L’un des symboles de la « République exemplaire » cité à comparaître devant le Tribunal Correctionnel !


Décidément…

Mais où est donc passé l’excès de vertu tant vendue par les socialistes durant la campagne Présidentielle? Si je dis ça, c’est qu’à force il me devient de plus en plus difficile de tenir la comptabilité du nombre de Ministres, Secrétaires d’Etat, Ministres délégués et j’en passe impliqués dans des affaires plutôt louches, sur fond de gros soupçons de malhonnêteté !

Après Jérôme CAHUZAC, Kader ARIF, Faouzi LAMDAOUI, Thomas THEVENOUD, Aquilino MORELLE, Sylvie ANDRIEUX, Jean-Noël GUERINI, Gérard DALONGUEVILLE, Ludovic FREYGEFOND, Arnaud MONTEBOURG et tant d’autres, c’est au tour de l’ex-Ministre Déléguée à la Francophonie, Yamina BENGUIGUI, d’être citée à comparaître devant le Tribunal Correctionnel de Paris. Elle est en effet soupçonnée d'avoir fait des déclarations de patrimoine et d'intérêts incomplètes entre 2012 et 2014, alors qu'elle se trouvait au gouvernement. En gros, il lui serait reproché d’avoir dissimulé pour 430.000 € d’actions en Belgique.

Rien que ça… la gauche près du peuple...

Décidément c’est vraiment pas de bol pour François HOLLANDE. Il a beau avoir fait modifier à plusieurs reprises le Gouvernement, mais malheureusement pour lui à chaque nouvelle mouture de la gauche morale, il s’est retrouvé avec un ver planqué dans le fruit !

En attendant c’est non seulement la crédibilité de ce Gouvernement qui en pâti, mais aussi celle de toute la classe politique française. Nul n’est censé ignorer que ce sont ce type d’affaires qui font le lit de l’extrême droite.

Au regard des résultats de la législative partielle dans la circonscription de François BAROIN, il n’est désormais plus besoin de démontrer qui est réellement responsable de la montée du Front National…

« Moi Président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres » qu’il nous avait promis l’autre… On a vu le résultat.

Après l’affaire CAHUZAC on nous avait vendu les déclarations de patrimoine des Ministres comme le moyen ultime de démontrer l’intégrité des membres de notre Gouvernement. On en voit aujourd’hui le résultat ! Peu importe que vous imposiez à vos Ministres ou aux Parlementaires de compléter une déclaration d’intérêts ; sur le fond on voit bien que finalement ils y mettent ce qu’ils ont bien envie d’y mettre… 

Pour le reste, advienne que pourra !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire